Warriors Cats

Dans cette bataille, même le héros peut mourir, à toi de voir...
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Sera tu mon amie ou mon ennemie? [pv ardente]

Aller en bas 
AuteurMessage
Fleur Glaciale
Guerrier
J'suis indépendant et je te merde

Fleur Glaciale

Nombre de messages : 21
Âge : 20
Date d'inscription : 23/07/2010

Sera tu mon amie ou mon ennemie? [pv ardente] Empty
MessageSujet: Sera tu mon amie ou mon ennemie? [pv ardente]   Sera tu mon amie ou mon ennemie? [pv ardente] Icon_minitimeDim 1 Aoû - 20:46

Le vent, t’el une brise d’été, légère, douce, qui venait caresser mon pelage polaire et grise , la brise venait légèrement ce cogner contre les arbres et leurs feuilles , ce qui cassait le silence qui régnait. Il n’y avait pas que le vent qui déchirait ce silence oppressent, mais aussi les oiseaux, posé sur les branches des arbres, qui eux chantaient en harmonie, une berceuse, une chanson, douce et apaisante . Le souffle du vent venait ébouriffé ma belle fourrure blanche, il laissait aussi un son qui venait dans mes oreilles grises, tendis que les rayons du soleil venait me caresser pour me réveiller , mes yeux était toujours fatigué, j’aurais voulut dormir plus longtemps, poser encore ma tête par terre, mais il fallait que je me lève. Je passais beaucoup de temps ici, jusqu'a a aller m’endormir près du lac, qui lui scintillait au soleil dorée, qui lui était déjà réveiller. J’avança doucement vers le lac, et le vis scintillent , des reflets dansaient partout, des petits mouvement d’eau perturbent les danseur. Dans cette beauté ce reflétais mon image et la je ma posa la question ‘’ Faut-il croire en un jour meilleur ?’’. Ma raiponce , était hésitante, a mes yeux c’était ‘’oui’’. Car sans cette espérance que les jours meilleurs arriveraient .Sous le soleil déjà chaud, ma fourrure chauffait, je continuais a réfléchir, comme le soleil hier sombrait dans le lac, je sombrais peu a peu dans la déprime. Avant de mourir j'aurai aimé connaitre l'amour, un sentiment doux. Vu comment j'étais partie c'étais pas gagné. Pourquoi? Pasque, je ne suis jamais tombée amoureuse, je n'ai jamais ressentis ce doux sentiment, oui ce sentiment je l'attends toujours... Aimer et être aimer en retour, certain dise qu'il vaut mieux vivre sans sentiment, je disais ça avant mais je le regrette. Le ciel bleu, commençait a s'assombrir, des nuages grisonnent commençaient a couvrir le ciel qui il n'y a pas si longtemps était bleu azur. Le soleil se couvrait, le vent , n'était plus la brise d'été d'avant, il soufflait fort, devenant plus violent. La pluie allait tomber, mais essayait de ce retenir...Même si le vent soufflait fort et que la pluie était annoncée, je resterai ici, près du lac, même si je haïssais la pluie plus que tout. Le lac semblait plus animé maintenant que pluie était déclaré.

Je n’avais pas d’amis, de nature capricieuse et enfantine, je n’aimais pas qu’on me dise non, qu’on me refuse quelque chose… Alors on m’a vite rejetée, enfaite je n’ai jamais eu d’amis. Enfantine je ne sais pas pourquoi on ne me l’avait jamais dis… Ces dur d’être rejeter quand t’on ne sait pas y faire, mais on peut ce passer d’amis comme je l’est fais… Avec le temps j’ai changé, mais personne n’a voulut devenir mon ami… Je devrais ne pas m’en vouloir, mais sa a été plus fort que moi, un jour j’ai cherché quelqu’un autre, qui n’était pas de mon clan et je suis tombée amoureuse d’un simple guerrier du clan de l’ombres. Je savais que c’était mal vu par le clan, enfin il ne le savait pas j’ai su le cacher, mais si on l’avait apprit sa aurai été mal vu… Quand t’on a un secret il faut savoir le garder, ne pas le trahir, faire tout pour qu’on ne le sache pas[/b][/b] et j’ai réussis a garder le secret de notre amour… Mais il est mort tuer au combat, j’aurais du pleuré, être triste. Non je n’ai pas pleuré, non je n’est pas été triste, Pourtant je n’avais rien ressentis, je savais que cette amour idyllique ne durerai pas ou plutôt n’apporterai que des problèmes… Pourquoi sui-je tombée amoureuse de lui ? Je ne sais pas, ça avait été plus fort que moi … Question sentimentale j’étais nul. Souvent je ne ressentais rien, comme un vide qui ne voulait point se remplir. Le souffle du vent frais et humide, était de plus en plus violent, la pluie commença, des gouttelettes venaient s’écraser lourdement sur le sol, elles venaient aussi mouiller mon pelage polaire et gris. Une goutte d’eau tomba pile sur mon museau que je secoua un coup pour faire partir l’eau qui c’était accumuler dessus. Mon reflet dessiner sur le lac qui jusque la n’était pas brouiller , se dispersa, ou plutôt se brouilla a cause de la pluie qui venait perturber l’eau du lac. Les gouttes d’eau disparaissait dans une flaque en un tintement, normalement je serais déjà partie depuis longtemps mais là quelque chose me disait de rester... Alors je restas a regarder le lac qui scintillait ce matin, mais qui là était perturber par cette pluie qui devenait de plus en plus violente.

Sous la pluie je ne pouvais sentir l’odeur des autres chats et animaux…Mais je repairas la présence d’un autre chat, je ne pouvais sentir son odeur mais je parie que c’était un solitaire ,je ne me retourna pas et dit sur un ton froid voir glaciale je dis :

-Qui est tu ?

A ce même moments un grondement parcourut le ciel, je compris que l’orage allait éclater, j’aurai du partir mais je resta la devant le lac en attendent la réponse de la chatte inconnue. Je decouvris que moi, Fleur Glaciale je n'avais jamais peur ou presque jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Ardente
☼ Ardente. Force Rouge.
Je ne suis pas corrompue : juste soudoyée

Ardente

Nombre de messages : 255
Âge : 29
Date d'inscription : 24/03/2010

Chat
Sexe: Femelle
Rang:
Clan: Solitaire

Sera tu mon amie ou mon ennemie? [pv ardente] Empty
MessageSujet: Re: Sera tu mon amie ou mon ennemie? [pv ardente]   Sera tu mon amie ou mon ennemie? [pv ardente] Icon_minitimeMer 4 Aoû - 1:43

Je hais les journées qui changent du tout au tout. Au début, le soleil rayonne, les oiseaux chantent. on est content. On prévoit d'en entendre certains, et d'en tuer d'autres : il faut bien manger !
A peine la chasse commence-t-elle que déjà, le vent nous bouscule ! Ce vent, cette chose stupide qui souffle sans cesse, et qui, une fois qu'il nous a trouvé, ne nous lâche pas d'un poil ! De plus, c'est un danger potentiel car il peut dévoiler tout prédateur à sa proie traquée. Bon d'accord, des fois, ce n'est pas si mal de sentir une bonne petite brise sur sa fourrure alors qu'il fait une chaleur d'enfer ! Mais il ne faut pas exagérer : le trop tue le bien ! Ensuite, après le vent, viennent en général les nuages, puis la pluie, avec son cher et tendre, le tonnerre, l'orage, les éclairs... toute une famille ! Et toi, pauvre chat solitaire, t'es là, et tu sais pas quoi faire ! Alors tu t'en vas te cacher à l'abri de l'eau qui tombe du ciel, attendant qu'elle s'arrête pour enfin reprendre ta chasse et ton déjeuner !
Cette journée était pareille à toutes celles que je détestais tant. Un soleil radieux, puis une petite brise qui se transforma petit à petit en un souffle froid et puissant, annonçant l'arrivée des nuages que je haïssais presque autant que ce qu'ils allaient déverser sur ma tête...

J'étais au bord du lac au début. Il m'avait fallu me faire violence pour rentrer avant que le temps ne change, mais voilà : j'avais envie d'être grognon. En toute sincérité, je ne sais pas ce qui me poussa à traîner la patte, donc je ne traduis cela que par une envie ou un besoin d'avoir une raison de grogner contre quelque chose ou quelqu'un.
Lorsque je vis les nuages si proches, au dessus de moi, je compris qu'il valait mieux que je presse le pas, sinon c'était contre moi-même que je devrais pester, et j'avoue ne pas aimer mon propre caractère. C'est sans doute aussi un des traits de caractère qui fait que je n'ai jamais intégré un clan.
Parfois, je me lance dans des pensées lointaines, dans lesquelles je me surprends à espérer qu'un jour, d'autres chats m'acceptent comme l'un des leurs. Mais bref, ceci est une autre histoire. Là n'est pas la question !

Tandis, donc, que je faisais le tour du lac dans le but de quitter lentement les lieux, tout en cherchant une dernière petite proie, je me rendis compte que je commençais à flâner et à prendre bien du temps. C'est alors que je ressentis les premières gouttes. Ces saletés de gouttes ! Qui tombaient de ces satanés nuages ! Pluie, je te hais !
J'avançais plus vite, abandonnant toute idée d'acquérir une nouvelle proie et m'éloignant à contre-coeur du lac, lorsqu'une odeur attira mon attention. Quelque chose de très faible. Puis une voix survint :

_ Qui es-tu ?

Suivie de près par un grognement des nuages, qui ne me plaisait pas du tout ! Les oreilles sur le côté, blasée que j'étais, de cette pluie, de cet animal qui me dérangeait, je restai un long moment muette, troublée. Troublée surtout par ce chat qui venait de me parler de son air hautain et méprisant, comme s'il était normal qu'il - ou plutôt elle - ne soit pas dans son territoire et ose m'inculquer par ce ton une règle de savoir-vivre, c'est à dire se présenter dès que l'on rencontrait quelqu'un.
C'était aussi une chose que je n'appréciais pas de chats des clans. Je n'avais pas droit de bouger où j'en avais envie parce que leurs territoires semblaient déborder de partout : "ca c'est mon territoire, mais là y déborde, parce que ça gêne pas : après tout, c'est neutre !"
Si ça dérange ! ce qui n'est pas à vous est à moi, et ce ton que tu emploies ma belle, ça me plait pas parce que ça veut dire que je suis chez toi ! Or c'est plutôt toi qui es chez moi ! Te crois-tu donc si intelligente que tu te donnes le droit de me demander qui je suis comme si j'avais foulé ta propriété ?
Qu'avaient-ils tous ?!
Avançant alors jusqu'à la voix, je vis une chatte allongée face au lac, me tournant le dos, donc, toute de blanc vêtue, et aux oreilles grises. Je répondis, les oreilles toujours sur les côtés et les yeux mi-clos à cause de la pluie et de l'énervement :


_ D'abord, quand on est éduqué, on regarde dans les yeux, au lieu de parler d'un ton méchant et brutal en tournant le dos ; ton clan ne t'a pas appris cela ? Ensuite, je n'ai aucun compte à te rendre, donc je n'ai pas à te dire qui je suis. Ca ne te regarde pas !

Non mais sans blague !

____________________
Sera tu mon amie ou mon ennemie? [pv ardente] Yr88rf3g4quxjpq9hvyc
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ardente
☼ Ardente. Force Rouge.
Je ne suis pas corrompue : juste soudoyée

Ardente

Nombre de messages : 255
Âge : 29
Date d'inscription : 24/03/2010

Chat
Sexe: Femelle
Rang:
Clan: Solitaire

Sera tu mon amie ou mon ennemie? [pv ardente] Empty
MessageSujet: Re: Sera tu mon amie ou mon ennemie? [pv ardente]   Sera tu mon amie ou mon ennemie? [pv ardente] Icon_minitimeLun 22 Nov - 6:06

Hem... je voudrais savoir si tu es encore présente ou si tu ne vas pas répondre...


Byoo

____________________
Sera tu mon amie ou mon ennemie? [pv ardente] Yr88rf3g4quxjpq9hvyc
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Sera tu mon amie ou mon ennemie? [pv ardente] Empty
MessageSujet: Re: Sera tu mon amie ou mon ennemie? [pv ardente]   Sera tu mon amie ou mon ennemie? [pv ardente] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Sera tu mon amie ou mon ennemie? [pv ardente]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une amie [Patte Lunaire]
» Amie ou Ennemie ? [Feat Xena]Université
» Lettre ouverte au président René Preval du colonel Himler Rebu
» Prends les armes et vois la gloire, elle t'appartient [PV armée de Kanoë]
» Qui sera le sauveur d’Haïti ? La « diaspora » ? L’homme providentiel ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Warriors Cats :: Le RP :: Les territoires neutres :: Le lac et ses alentours-
Sauter vers: