Warriors Cats

Dans cette bataille, même le héros peut mourir, à toi de voir...
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 La fin d'un âge (chats du Vent)

Aller en bas 
AuteurMessage
Étoile Temporelle
Aucun rang
Franchement, qu'est-ce que je fiche là ?

Étoile Temporelle

Nombre de messages : 26
Âge : 24
Date d'inscription : 24/03/2010

Chat
Sexe: Mâle
Rang: Chef
Clan: Vent

La fin d'un âge (chats du Vent) Empty
MessageSujet: La fin d'un âge (chats du Vent)   La fin d'un âge (chats du Vent) Icon_minitimeJeu 26 Aoû - 12:03

    Des nuages d'orage avaient recouvert le ciel. L'air était lourd. Le tonnerre grondait au loin. Pourtant, tous les chats présents dans la clairière avait senti que quelque chose n'allait pas. Une chose terrible venait d'arriver.
    Sous le promontoire, Brise Temporelle, un vétéran du Clan du Vent, se tenait bien droit, la queue enroulée autour des pattes. Son regard était indéchiffrable, mais le bout de sa queue bougeait, trahissant son impatience. Ses muscles étaient tendus et ses oreilles pivotaient sur sa tête traversée de ryures crèmes.
    Soudain, un vieux mâle roux avec des pattes et un poitrail blanc s'avança. Ses yeux verts semblaient éteinds. Brise Temporelle tendit le cou et flaira sur le vieux chat l'odeur de la maladie. Il se tien bien droit et grogna :

    Alors, Patte Rousse ?

    Le guérisseur, car s'en était un, baissa la tête et la secoua. Le guerrier bicolore le fixa un long moment avant de bondir souplement sur le promontoire.

    Que tous les chats qui sont en âge de chasser s'approchent du promontoire pour une assemblée du Clan !

    Comme pour souligner ses paroles, le tonnerre gronda au loin, et tout doucement, la tribu se massa autour de la pierre. Certains dévisagèrent le guerrier blanc et gris d'un air surpris, d'autre plissèrent leur yeux et s'échangèrent des murmures anxieux. Brise Temporelle, lui, resta impassible. Il poursuivit :

    Je crains hélas que notre chef et notre lieutenant aient été affaiblis par la maladie. Comme vous le savez, Etoile Noble est accidentellement tombé dans le lac et Lune Céleste est allée le secourir. Ils n'étaient pas à l'abri de la maladie, qui a emporté quelques vies à notre meneur. Il est mort.

    A sa grande surprise, il n'eut que des têtes baissées en signe de deuil, pas de cris de lamentation.

    Lune Céleste, elle, est sur le chemin de la vie et de la mort. Je déciderai plus tard s'il faut nommerun nouveau lieutenant. En attendant, je vous déclare que je deviens le nouveau chef du Clan du Vent. Je me rendrai demain matin à la Source de Lune pour recevoir mes neuf vies et je prendrai le nom d'Etoile Temporelle.

    Un silence accueilli ses paroles. Soudain la pluie se mit à tomber et le tonnerre gronda au-dessus des félins, allongenat leur ombre. Il continua en haussant la voix pour se faire entendre :

    Nuage de Rousseur ! Nuage Estival ! Vous étiez les apprenties de nos défunts amis. Je vous confie à Rêve Chimérique ainsi qu'à Mélodieuse Assassine. L'une d'elle est muette, l'autre aveugle. Vous pourrez ainsi entraîner ces chatons à deux. L'assemblée est terminée pour pouvez retourner à vos activités !


(désolée pour cette longueur de texte, c'est pas terrible pour un post de cérémonie)
Revenir en haut Aller en bas
Mélodieuse Assassine
Guerrier
J'suis indépendant et je te merde

Mélodieuse Assassine

Nombre de messages : 28
Âge : 23
Date d'inscription : 27/07/2010

Chat
Sexe: Femelle
Rang: Guerrier
Clan: Vent

La fin d'un âge (chats du Vent) Empty
MessageSujet: Re: La fin d'un âge (chats du Vent)   La fin d'un âge (chats du Vent) Icon_minitimeJeu 26 Aoû - 21:26


    Un souffle. Le Vent ? Une respiration ? Oh ... Je crois que c'est la mienne. Mélodieuse Assassine se leva, un peu grelottante. Le soir, il n'avait guère fait chaud, et elle sentait l'orage venir. Il faisait humide. L'Ange Noir était exigeante, horripilante, une vraie furie. Dans l'orage, elle voyait un ami. Un ami cruel, tordu et par - dessus tout indifférent. L'orage était son ami. Parce que " qui se ressemble s'assemble ". L'Ange Noir n'aimait pas devoir pactiser avec l'ennemi. Elle aimait être une bonne connaissance d'une personne qui lui ressemble. Non, pas ami. Seules les choses telles que l'orage peuvent être son ami. Seules les choses assez cruelles et inanimées que l'orage peuvent être ses amis. Or, il n'y a pas grand - monde aussi cruel et indifférent que l'orage. Alors l'Ange Noir n'a pas d'amis. La seule chose qui est importante et vivante est sa sœur. Aucun autre être vivant ne bénéficie ne serait - ce que d'une parcelle de sentiments positifs à par Rêve Chimérique. Personne.

    Mélodieuse Assassine réfléchit quelques instants. Valait - il mieux fuir la pluie et les éclairs, se cacher sous tout ce qui pouvait abriter un chat, ou rester sous l'orage en arborant un grand sourire triomphant ? Oh. En fait, la réponse était évidente. Il fallait qu'elle se rie du mauvais temps de manière arrogante, tout simplement. C'était un principe pour la guerrière aveugle. Mais la pluie ne tombait pas. Seul l'air lourd présageait que, prochainement, la pluie tomberait à verses quelques courts instants. Ou peut - être un petit moment. Toujours était - il que la guerrière noire attendait la pluie, le museau levé vers ce qui n'était autre que le ciel. Parce qu'elle savait que le ciel était en haut. Elle aurait tant aimé voir le ciel. Voir sa mère, son frère, l'assassin et Rêve Chimérique. Ça aussi, elle aurait aimé. Mais ce rêve est aussi impossible que celui de voler. Parce que seuls les animaux ailés ont compris que la clé de la liberté étaient les ailes.

    Elle était songeuse, postée non loin du lieu où elle avait dormi. Elle jeta un regard vers l'endroit où se trouvait peut - être sa couche. Peine perdue. Si elle voulait trouver sa sœur, sa seule arme serait la voix. Mais elle aurait peur de la déranger dans son sommeil. Elle décida donc de tenter de trouver toute seule une occupation. Et son chemin, tout simplement. Les oreilles dressées, l'air déterminé, Mélodieuse Assassine se mit en marche. Elle entendit soudain une voix familière. Brise Temporelle. Il appelait au rassemblement, elle entendait que sa voix étaient plutôt lointaine. Il devait être sur la promontoire. Un coup de tonnerre retentit. L'Ange Noir ne frémit même pas. L'orage ne lui faisait pas peur, c'était son ami. L'Ange Noir perçu l'anxiété générale. Elle, pour sa part, était totalement indifférente. Quoiqu'il ait à leur dire, elle s'en foutait royalement. Son Clan n'était rien de plus qu'un habitat pour elle, et si elle se battait pour lui, c'était uniquement par fierté.

    L'Ange Noir sentit quelque chose en elle. Elle inspira une brise fraîche que le vent lui amenait, et ouvrit les yeux en grand. Comme si cette petite brise lui avait rendu la vue. Illusion vite brisée. Encore, toujours du noir. Comme depuis qu'elle était petite, depuis qu'elle était née. Elle se rendit compte qu'elle avait grandit. Sa mentalité avait évolué. Tout au long de sa vie. D'abord, il y a eut la période heureuse. Elle était petite, très petite. Rêve Chimérique parlait encore. Elle n'était alors que Petit Rêve, et elle Petite Mélodie. Il y avait aussi sa mère, Fleur du Silence, qui souriait en voyant Petit Battement se défendre contre ses deux sœurs. Déjà à l'époque, les deux petites étaient proches. Mais aussi de leur frère. Aussi sa mort ne fut pas possible pour la jeune chatonne noire. Mais elle a grandit, fait son deuil accepté la mort de son frère, aussi dure soit - elle. Elle a bien voulu sortir de son mutisme, bien qu'il en subsiste encore de nettes traces dans son isolement fréquent et son utilisation de la parole limitée.

    Brise Temporelle parlait de leur meneur. Mélodieuse Assassine avait entendu parler de ce chat qui prétendait les diriger. Elle n'appréciait pas énormément de se sentir dominée par ce piètre mâle alpha. Il parlait aussi de leur lieutenant. L'ambiance était palpable. L'Ange Noir était toujours indifférente. Elle avait aisément deviné la suite. Celui qui n'avait pas compris était ou un chaton, ou un idiot. Brise Temporelle continuait, en disant que leur meneur et leur lieutenant étaient morts. Mélodieuse Assassine l'observa, totalement indifférente. Elle avait entendu les rumeurs de cette maladie qui avait frappé leur meneur et leur lieutenant. Presque toutes les têtes s'abaissèrent, en signe de deuil. L'Ange Noir ne connaissait pas ces chats personnellement, pourquoi leur accorder un deuil qu'ils ne méritaient pas ? Seul Petit Battement avait mérité le deuil. Elle ne leur accorderait pas le deuil sous prétexte qu'ils étaient ses " supérieurs ". Jamais.

    Le mâle continua. Mélodieuse Assassine ne lui accordait pas grande attention, pensant douloureusement à Petit Battement. Et Petit Battement lui rappelait l'Assassinat. Ce même Assassinat dont personne n'avait la connaissance, à part Rêve Chimérique et elle - même. Le nom de Mélodieuse Assassine avait donc été très bien choisit, à l'insu du meneur. Un migre sourire rêveur se dessina sur son visage. Elle pensait à Petit Battement. Ce sourire, si rare, lui était destiné. Elle souriait. Elle souriait alors que son meneur et son lieutenant étaient morts. Alors qu'il aurait fallu qu'elle fasse son deuil aussi. Elle s'en foutait. Une infâme. Oui, elle était une infâme. Et elle l'assumait bien. Mais elle reprit une apparence indifférente, elle préférait se fondre dans la foule plutôt que d'en ressortir comme une tâche d'encre sur une page vierge.

    Il y eut un silence. Un silence savoureux, selon Mélodieuse Assassine. Un silence qu'elle pouvait rarement goûter dans ce Clan de chats pourvus du don de la vue. Ces chats qui ne comprenaient pas combien le bruit pouvait la déstabiliser. Alors elle profitait du silence. Il fut brisé par l'orage. La pluie commença à tomber, et le tonnerre éclata. L'Ange Noir frissonna. Ni à cause de l'orage, ni à cause de la nouvelle, ni à cause du froid ni même de la pluie. Non. Elle frissonnait parce que ça lui rappelait l'Assassinat. Elle chassait alors vite ces sons qui s'imposaient, ces hurlements de détresse, et elle qui restait immobile. Son souffle sur son museau, Son haleine fétide, Sa voix ... Tout cela la faisait frissonner. Elle réussit à chasser tout cela lorsque Brise Temporelle reprit la parole. Il parlait fort.

    Mélodieuse Assassine leva sa tête noire et ses yeux d'argent pur se tournèrent vers la source de la voix. Brise Temporelle appela deux apprenties. Nuage Estival et Nuage de Rousseur. Il annonça que Rêve Chimérique et Mélodieuse Assassine devaient prendre en charge les deux apprenties. Il énonça leurs handicaps et l'Ange Noir fit légèrement le gros dos. Mais elle se calma bien vite, trop habituée à ce qu'on mette son handicap en avant. Elle redevint impassible. Mais elle ne bougeait ni ne semblait excitée. Elle ne pouvait de toute manière pas voir son apprentie, elle ne pouvait pas non plus la localiser. Elle pensait que c'était Nuage Estival qu'on lui avait attribué, mais qu'importe. Parce que Brise Temporelle précisa qu'elles pourraient entraîner les apprenties qui elles, n'étaient pas handicapées. La voix et la vision ne feront qu'un, c'est comme si à deux, on faisait un chat dans la norme ...

    Enfin, le matou dressé au haut du Promontoire annonça la fin de cette petite Assemblée. Elle se sépara lentement, les chats traînaient la patte, atterrés par la mort de leur chef et leur lieutenant adorés. Mélodieuse Assassine les regardait avec mépris. Certains ne le connaissaient que de vue, et ils osaient être désolés de sa mort. Elle lançait des regards de mépris à ces stupides chats en deuil, et cherchait son apprentie. Enfin ses apprenties. Elle serait la voix ; Rêve Chimérique la vision. L'Ange Noir s'immobilisa, et appela à un ton qu'elle jugeait assez fort pour que les apprenties l'entende, mais pas trop pour que les chats lui lancent des regards curieux.

    « Nuage Estival ? Nuage de Rousseur ? Rêve Chimérique, vient aussi ici ... On va faire connaissance. De toutes façons, je connaissais déjà un peu Nuage Estival. N'est - ce pas ? »

    Mélodieuse Assassine adressa un maigre sourire à ce qui pouvait être n'importe quoi, et allait doucement en direction de la tanière des apprentis, afin d'y accompagner Nuage Estival et Nuage de Rousseur.
Revenir en haut Aller en bas
Nuage Estival
Apprenti
Je suis la boniche du guerrier...

Nuage Estival

Nombre de messages : 24
Âge : 24
Date d'inscription : 09/05/2010

Chat
Sexe: Femelle
Rang: Apprenti guerrier
Clan: Vent

La fin d'un âge (chats du Vent) Empty
MessageSujet: Re: La fin d'un âge (chats du Vent)   La fin d'un âge (chats du Vent) Icon_minitimeVen 27 Aoû - 18:11

Aujourd'hui n'était pas comme les autres, je le sentais et frissonnais. Les nuages lourds et gris ne présageait rien de bon et je fus toute retourné quand j'entendis les coups de tonerre, au loin. C'était prèsque un temps pour le clan du Tonnerre (x3). Je me leva de ma maigre couche de feuille et m'ébroua pour avoir de la chaleur. Il n'y avait pas beaucoups d'apprentis et je m'étira en poussant un miaulement sonor. Une petite parole pour apporter joie et gaieté sur les visages morgnent des autres apprentis :

- Qui dit tonnerre égal au clan du Tonnerre!

Ok, c'était nulle, mais j'avais d'autres choses à faire que de chercher une blague plus drôle ou plus simple. Il y avait quelque apprentis qui se foutait de ma gueule, mais je m'en foutais royalement. L'important était de l'avoir fait et de ne pas avoir de remorts sur ça. Je lança un regard aux apprentis qui gloussaient comme des ânes et leur lança une magnifique grimace qui les firent litéralement exploser de rire. Je poussa un mini-juron en me détournant des crétins pour regarder dehors.

Soudain, j'entendis le signal pour un assemblement. L'assemblée des quatres clans étaient déjà fini, alors que nous voulait le chef? Je m'approcha et découvris, avec inquietude, Brise Temporelle sur le promontoire. Où était Etoile Noble? Il est vrai que le guerrier avait annoncé à l'assemblée qu'il était malade, mais il aurait dû guérir! Ou revivre comme tous les chefs! Je finis enfin par écouter le chatou blanc. Le meneur était mort. Encore un qui n'avait pas tenu. Il était nouveau et le voilà partit... Je baissa la tête en signe de deuil pour Etoile Noble. Je ne pouvais parler et des noeux me pris à la gorge. Je voulus pleurer, mais en fus incapable. Je garda donc cela pour plus tard, quand je serais tranquillement installer sur ma couche pour pleurer les maigres larmes qui se trouvaient dans mon coeur.

La pluie tomba enfin. Le tonnerre grondait au dessus de ma pauvre tête. Dans ses moment là, je me sentais minuscule. Je n'étais qu'une petite goutte d'eau qui ne faisait que voyager avec les autres. Qui suivait le ritme sans discuter. Qui mourrait après avoir toucher la terre sans avoir vu les milles merveilles qui peuple se monde. Je ne pourrais jamais les voir de toute façon...

Non! Ce n'était pas à ça que je devais penser. Pas maintenant! Il fallait que je tienne bon jusqu'à toucher terre et je suivrais toujour le même chemin que les autres. Il le fallait pour ma mère, pour mon père, pour mes frères et soeurs. Pour le clan. Je devais rester joyeuse et ne pas avoir à dépendre du clan.

Après ses quelques minutes à me battre avec moi-même, je compris soudainement se que cela devait impliquer. Je n'avais plus de mentor et Nuage de Rousseur non plus. D'allieur, Bise Temporelle parla de se sujet. Je tourna mon regard vers Mélodieuse Assassines et attendit la fin de l'assemblée pour me rapprocher d'elle. Ce fut à se même moment que la chatte aux couleurs sombres nous appella, Nuage de Rousseur et moi. Elle partit en direction de la tanière des apprentis pendant que je lui sourais. J'étais contente, quoique un peu triste. Je la suiva sans dire un mot.

(le plus long message rp que j'ai fait 0.0)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La fin d'un âge (chats du Vent) Empty
MessageSujet: Re: La fin d'un âge (chats du Vent)   La fin d'un âge (chats du Vent) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La fin d'un âge (chats du Vent)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [upotobox ] Windtalkers, les messagers du vent [DVDRiP]
» Chats maquillés.
» Le vent attise le feu. Sauve qui peut? (With you,Hanade)
» Maya ~ Le vent souffle où il veut, tu l'entends mais tu ne sais pas d'où il vient ni où il va.
» Alinka l'île des chats

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Warriors Cats :: Le RP :: Clan du Vent :: Camp du Vent :: Le promontoire-
Sauter vers: