Warriors Cats

Dans cette bataille, même le héros peut mourir, à toi de voir...
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 On se revoit (PV Mélo)

Aller en bas 
AuteurMessage
Nuage Musical
♣ Nix' fondictatrice.
Si j'aime le Canada, c'est pour faire chier !

Nuage Musical

Nombre de messages : 1510
Âge : 24
Localisation : Ben, chez moi voyons...
Date d'inscription : 30/07/2008

Chat
Sexe: Mâle
Rang: Apprenti guerrier
Clan: Rivière

On se revoit (PV Mélo) Empty
MessageSujet: On se revoit (PV Mélo)   On se revoit (PV Mélo) Icon_minitimeDim 10 Oct - 13:48

    Le ciel était gris, pas du pluie, juste un vent frais balançant doucement les branches des arbres aux feuilles d'or. Les nuages me passaient pas vite là-haut, pourtant les oiseaux, eux, filaient à vive allure, ombre noir sur un fond gris. cela aurait bien pu ressembler à un tableau d'automne, triste, malgré de belles couleurs qui viraient du rouge jusqu'au jaune. Seul le grand lac, étendus d'eau grise, montrait le semblant de grandeur de cette saison. Sur ses berges immortelles s'étaient empilées des feuilles de chêne, d'érable ou d'acacia, formant une jolie bordures aux couleurs chaudes.

    Nuage Musical se tenait là ventre noir plaqué sur l'herbe grasse, les oreilles pointées en avant. Son poil d'hiver était enfin apparu, il avait une fourrure plus bouffante que jamais. Sa petite tache blanche sur son poitrail était toujours d'une couleur pure, comme ses gants blancs sur ses pattes. Il prenait soin de les laver tous les matins, le blanc perd vite de sa beauté lorsque le chat patauge dans la boue pour attraper son poisson. Le pire, c'est que l'eau devenait froide, et l'hiver n'était pas là ! Quand la rivière gèlerait, la pêche deviendra des plus dangereuse. Sans oublier que les proies terrestres se planqueront ou mourront. Jolie siason, n'est-ce pas ?

    L'apprenti guettait un petit mulot, dévorant sa graîne sans se douter du danger tout près de lui. Certes, le jeune chat était habitué à attraper des poissons, les rongeurs c'était pas son truc, mais il devait être polyvalent. Après tout, plus d'une lune était passée depuis sa nomination en tant qu'apprenti. Il se devait d'être fort. Il se lécha les babines, plaqua tout son corps contre le sol et bondit. le rongeur détala aussitôt, le félin bicolore à ses trousses. Bientôt le prédateur se rouva assez prêt pour tendre une patte et attraper l'animal. Hélas, le mulot se coula dans son terrier au moment ou les griffes mortelles allaient se refermer sur lui. Nuage Musical, prit au dépourvu par cette disparition soudaine, fit un roué-boulé, cul par dessus tête, et s'étala au pied d'un arbre. Le temps qu'il comprenne ce qu'il lui était arrivé il se releva tant bien que mal. Rien de cassé ? Non, c'était bon. Il regarda autour de lui et vit qu'il était près de la berge dorée par les feuilles mortes du lac. Impressionné par ces belles couleurs chatoyante le novice regarda le lac de ses grands yeux abysses. il finit par s'asseoir, le regrad rivé sur le lointain et enroula sa longue queue autour de ses pattes.

    Ce qu'il ignorait, c'est qu'il n'était pas seul...

____________________
On se revoit (PV Mélo) 100117032849629072

La musique ordonne sons et silences au cours du temps.

On se revoit (PV Mélo) 100522024104238214
Revenir en haut Aller en bas
https://warriors-chats.forumactif.org
Mélopée Nuageuse.
• Mélo-truc.
Jus d'orange à la Vicodin 8 D.


Mélopée Nuageuse.

Nombre de messages : 228
Âge : 22
Localisation : Buvant du thé avec le Chapelier Fou (8).
Date d'inscription : 21/03/2010

Chat
Sexe: Femelle
Rang: Apprenti guerrier
Clan: Vent

On se revoit (PV Mélo) Empty
MessageSujet: Re: On se revoit (PV Mélo)   On se revoit (PV Mélo) Icon_minitimeDim 10 Oct - 22:05





    C'était comme une chanson, une mélopée angélique, qui s'attardait délicatement dans mon cœur, et soufflait sur lui un zéphyr de quiétude et de légèreté. Je soupirai d'allégresse, le regard plongé dans les fin-fonds du ciel gris. La chaleur étouffante et le soleil de plomb s'en étaient allés, pour laisser derrière eux une douce atmosphère de début d'automne, sèche et tiède. Les feuilles, jadis vertes éclatantes, à présent oranges dorées, oscillaient paresseusement sur les branches noueuses des arbres. Les oiseaux, silhouettes volatiles, fendaient les airs de leurs cris enjoués. Au loin, dans le camp du Vent, les chats s'activaient avec rigueur autour des terriers de blaireaux, se préparant à contrer l'hiver. Les chatons, impressionnés par les grandes feuilles rouges écarlates, se courraient après en poussant des piaillements excités. Les reines, attendries, fixaient leur progéniture avec un doux regard aimant. Froid, orgueil, feulait des ordres du haut du promontoire le glacial Étoile Temporelle. Mon œil se durcit à cette pensée, puis scintilla de détermination devant mes griffes sorties. La haine récurrente revint, plus poignante que jamais, avant de s'estomper doucement. Je soupirai, mon poil trop fin ébouriffé par une bise glacée. Mon regard croisa celui de mon reflet, frémissant doucement dans l'eau limpide. Je me relevai, secouai les quelques feuilles qui s'étaient posées sur mon pelage. Lentement, je m'avançai vers la rive colorée, et , doucement, baissai mon visage fatigué vers l'eau savoureuse. Je lapai deux ou trois gorgées, puis me redressai, sereine.

    Le lac immortel étendu devant mes yeux, reflétant celle que je suis et celle que je serai. Je baissai à nouveau mon regard vers mon image limpide, et clignai lentement des paupières. Oui, j'avais changé. Les quelques rondeurs de chaton avaient disparu, le poil était devenu plus soyeux et brillant que jamais. Mes iris virevoltaient à présent entre le vert, l'ambre, le bleuté et l'orange profond, et émanait de moi un minimum de chaleur qui me manquait avant. Mais surtout, je semblais plus ... calme. Sereine. Malgré tout. Une vive pensée au salopard , aux idiots, aux éclopés du Vent. Et des autres Clans.

    Un frisson, une interrogation, passa dans l'œil du reflet. Musical.
    Lui. Je me mordis la lèvre, frémis, à nouveau, me relevai. Depuis des jours, depuis cette Assemblée nocturne, je le sentais naitre en moi. Terrible, horrible, intense, destructeur. Lui qui m'avait attiré hors du camp, qui m'avait fait marcher dans la triste beauté de l'automne, jusqu'à ce lac si familier. Lui qui m'avait harcelé la nuit, qui s'était glissé dans mes cauchemars, qui hantait mes entrainements tortueux. Lui qui remplaçait la vengeance de mes songes, le sang de mes utopies. Lui qui me torturait, tout le temps, par cette simple question. Par cette simple affirmation.

    J'étais amoureuse.

    Froissement. Grognement. Craquement.
    Je frémis, fit silencieusement volte-face, alerte et irritée. Là, à quelques pas, il y avait quelqu'un. Pourquoi ne pouvais-je jamais m'entretenir seule avec moi-même, avec ce si doux silence ? La conversation en elle-même n'avait rien de facile. Ainsi que la réponse muette qui çà chaque fois revenait. J'inclinai légèrement les oreilles en arrière, et, le ventre rasant le sol, m'avançai vers l'origine de bruit. Les effluves automnales m'empêchaient de me concentrer, bourdonnant dans ma tête et floutant mes sens. Était-se un ami, un ennemi ? Ou ... un simple inconnu ? Je m'immobilisai, retenant mon souffle. Tant que ce n'était pas lui. Je me redressai, aussi gracieuse mais menaçante que mon corps anorexique me le permettait. Puis, résolument, m'engouffrai dans les buissons.

    Ma gorge s'assécha, mon corps entier fut parcourut d'un frisson glacé. Musical était là, à quelques pas, son regard bleu océan perdu dans les arabesques de l'horizon. Je restai silencieuse, comme taillée dans la roche. Il ne semblait pas m'avoir remarqué. Peut être ... Peut être que si je faisais très doucement demi-tour, il ne m'entendrait pas. Ne me verrait pas. Ne me parlerait pas. Et je n'aurais pas à subir cette pression idiote, ce fichu désir. Mais se serait lâche. Et me défiler à cause .... de ça ? Il était mon ami, peut être même le seul et unique avec Butterfly. Oui, le seul et l'unique.

      Salut.

    Ma voix était si faible, presque un murmure, comme si je n'avais pas parlé depuis longtemps. Mais répété inlassablement une même chanson. Une mélopée.




____________________

On se revoit (PV Mélo) Base_113

Dieu aima les oiseaux et inventa les arbres.
L'homme aima les oiseaux et inventa les cages.


Revenir en haut Aller en bas
Nuage Musical
♣ Nix' fondictatrice.
Si j'aime le Canada, c'est pour faire chier !

Nuage Musical

Nombre de messages : 1510
Âge : 24
Localisation : Ben, chez moi voyons...
Date d'inscription : 30/07/2008

Chat
Sexe: Mâle
Rang: Apprenti guerrier
Clan: Rivière

On se revoit (PV Mélo) Empty
MessageSujet: Re: On se revoit (PV Mélo)   On se revoit (PV Mélo) Icon_minitimeMer 13 Oct - 12:45

    Nuage Musical resta à contempler la forêt d'au-delà du lac. Quels chats se cachaient en ce moment même sous les feuilles orangés de ces puissants êtres d'écorces et de racines ? Le novice noir voulut tendre le coup, mais il entendit un vague murmure le saluer. Le vent ? mais ça parle pas le vent ? Un... Un... un fantôme ? Nan, faut pas exagérer non plus... Quoique. Il retourna d'abord ses oreilles dans l'espoir de capter un ch'tit bruit. Rien. Il retourna juste sa tête, restant assi, les prunelles arrondies par la curiosité. Là, il vit un félin f tout fin, à la robe écaille-de-tortue, aux yeux majoritairement de couleur ambré. Il frissonna. Ce regard, c'était celui de Forte Patte, son défunt frère. Les même iris où brillaient de la fierté, un soupçon de doutes mais un autre petit "je-ne-sais-quoi" en plus qui donnait tout l'intensité à ces yeux. Il cilla, c'était rare des regards comme ça. Il connaissait Mélopée Nuageuse depuis qu'il était une turbulente petite boule de poils, à l'époque Petite Musique. Mais quelque chose avait changé chez elle, que ce soit physique ou mental, il s'en taponnait l'oreille avec de la bile de souris, mais non. C'était une aura d'une différente. Lui cachait-elle quelque chose ?

    Mais au risque de poser la question, il ondula la queue en signe de bienvenue, preuve qu'il ne lui ferait pas de mal. C'était un prétexte pour chercher ses mots. Oh oui, il savait que l'apprentie du Clan du Vent avait un caractère bien trempé. Ben, une femelle quoi. Toutes les mêmes ! Elles veulents en aucun cas salir leur beau pelage, elles sont tétues et elles vous arrachent les oreilles à la moindre remarque. Et Zic', il tient un minimum à ses oreilles. Eh attend, un beau gosse sans ses oreilles, c'est une taupe ! Et lui, c'est un chat, et il tient à tout chez lui, paske qu'c'est un pur beau gosse. Mais où en étais-je ? Z'à mais oui, il cherchait désespéremment ses mots pour pas vexer la jolie Mélow. Normallement, il aurait dû se montrer agressif, mais il n'y arrivait pas. Elle lui donnait un soupçon de compassion pour la petite orpheline. lui avait une famille, des amis et un avenir. Elle semblait croire au néant total. peut-être le Clan des Etoiles pourra se montrer plus clément avec elle... Il hocha solennellement la tête et miaula :

    « Tiens, tiens ! Salut Mélopée Nuageuse. Comment ça va depuis l'Assemblée ? »

    Pour souligner ses paroles, il pointa du bout de la queue l'île à sa gauche. de là, les sapins semblaient minuscules, mais on arrivait à entrevoir l'imposant chêne sacrée au centre, lieu millénaire où les chefs prenaient place depuis des générations durant la pleine lune. Le matou noir avait observé pas mal de tensions durant la derrière nuit de trêve. Brise Temporelle avait parlé d'une maladie grave chez son lieutenant et son chef. Le matou noir espérait qu'il n'était rien arrivé aux deux dirigeants du vent. Sans laisser le temps à son amie de répondre, il enchaîna avec mon d'enthousiasme dans sa voix qui s'aggravait de lunes en lunes :

    « Et... Comment vont Etoile Noble et Lune Céleste ? »

____________________
On se revoit (PV Mélo) 100117032849629072

La musique ordonne sons et silences au cours du temps.

On se revoit (PV Mélo) 100522024104238214
Revenir en haut Aller en bas
https://warriors-chats.forumactif.org
Contenu sponsorisé




On se revoit (PV Mélo) Empty
MessageSujet: Re: On se revoit (PV Mélo)   On se revoit (PV Mélo) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
On se revoit (PV Mélo)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Warriors Cats :: Le RP :: Les territoires neutres :: Le lac et ses alentours-
Sauter vers: